série de livres illustrant la documentation structurée

XSL : XSLT, XSL-FO et XPath

Une base documentaire constituée en vue d'une exploitation sous plusieurs médias doit séparer le fond du document des caractéris­tiques de sa mise en forme.

Celle-ci peut alors être réalisée en recourant au langage propriétaire d'un logiciel de publication, mais le fonds documentaire gagnera en pérennité et en portabilité en utilisant les outils proposés par la norme XSL (Extensible Stylesheet Language).

XSL désigne en fait trois langages complémentaires. D'une part, XSLT transforme des documents XML pour les préparer à la publication, d'autre part, XML-FO en décrit la mise en page orientée vers une publication papier, et enfin, XPath permet de les manipuler.

XSL constitue ainsi une boîte à outils pouvant être utilisés indé­pen­dam­ment, conjointement, ou en complément de technologies tierces.

Par exemple, dans le cadre d'une publication sur le Web, un document XML peut être réorganisé et converti en XHTML avec XSLT, les instructions de mise en forme figurant alors dans une feuille de style CSS.

XSLT

XSLT est un langage de transformation de document XML orienté vers la prépublication, d'où son appellation anglaise d'"Extensible Stylesheet Language Transformations". Cependant, XSLT peut aussi convenir à d'autres usages.

Utilisations d'XSLT

XSLT permet d'effectuer des opérations multiples sur les éléments d'un document structuré XML, telles que, par exemple, des sélections en fonction de la valeur d'attributs, des tris sur le contenu d'éléments, ou la réécriture dans d'autres structures.

La génération d'un fichier XHTML pour la publication sur le Web à partir d'un document XML est ainsi réalisable avec XSLT.

Dans le cadre d'une publication papier, il est aussi possible en utilisant XSLT de générer une table des matières ou de constituer l'index terminologique d'un document.

Composants d'XSLT

Un fichier XSLT est lui-même un document XML contenant des instructions à appliquer au document à convertir par le moteur XSLT. Celui-ci peut être un logiciel indépendant ou bien être intégré à d'autres applications, par exemple un navigateur Web.

La référence au fichier XSLT pouvant être directement effectuée dans le document source en utilisant une "processing instruction", la diffusion en l'état du fichier originel XML sur le Web est ainsi théoriquement possible.

Documents résultants

Le fichier résultant de l'application d'un "programme" XSLT à un document XML pourra être :

cette liste n'étant pas exhaustive.

XSL-FO

XSL-FO est un langage de description de page orienté vers la publication papier. Un fichier XSL-FO est un fichier XML destiné à être converti dans un format standard de publication, tel que PDF ou PostScript.

Le fichier XSL-FO sera généralement obtenu à partir du fichier XML original contenant le document par application d'une transformation XSLT.

Il convient de noter que XSL-FO est bien adapté pour la publication de documents où le contenu prime sur la forme, comme des documentations techniques ou juridiques.

XPath

XPath est un langage d'interrogation de l'arbre d'un document structuré. Contrairement à XSLT et XSL-FO, sa syntaxe ne s'exprime pas en XML. XPath est utilisé par les moteurs XSLT.

XPath permet entre autres de sélectionner les éléments d'un arbre documentaire en fonction de leur position ou des valeurs de leurs attributs et éléments.

Deux versions de XPath cohabitent, la version 2.0 plus récente étant encore peu implémentée. Elle n'assure qu'une compatibilité partielle avec la précédente version 1.0.

Valid XHTML 1.1

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2004-2016Mentions légalesConseil Contact