série de livres illustrant la documentation structurée

Publication Assistée par Ordinateur

Dans certaines situations, la mise en pages des documents est effectuée par un opérateur en utilisant un logiciel spécialisé sans recourir nécessairement à un fonds documentaire organisé en base de données.

Ce peut être le cas de documents légers comme des plaquettes publicitaires dont le traitement sort du cadre de la GED, ou bien d'articles de presse.

Mise en pages WYSIWYG

L'utilisateur visualise alors à l'écran la mise en pages du document final au cours de la saisie, d'où l'appellation WYSIWIG attribuée à ces logiciels, WYSIWIG signifiant "ce que vous voyez est ce que vous obtenez" ("what you see is what you get").

Un des avantages de cette méthode est de permettre si nécessaire d'adapter le contenu au contenant dès la phase de rédaction, par exemple dans le cas où l'espace disponible pour un article est limité par la maquette.

Par contre, un de ses inconvénients est l'impossibilité de saisir des informations supplémentaires, par exemple des applicabilités temporelles ou spatiales, ou de gérer des variantes de documentation depuis un document unique.

Aussi, ironiquement, ces logiciels sont-ils qualifiés par "ce que vous voyez est seulement ce que vous obtenez" ("what you see is only what you get").

Structure et WYSIWYG

Cependant, pour traiter des documents volumineux gérés en fonds documentaires, seules des motivations historiques peuvent justifier de recourir à une mise en pages essentiellement manuelle.

Les logiciels hybrides qui permettent la saisie de documentation structurée depuis une interface WYSIWIG essaient de réconcilier le meilleur des deux mondes, les document mis en forme étant sauvegardés en XML ou en SGML selon un schéma ou une DTD en préservant la sémantique. Il sont alors réutilisables pour des publications ultérieures sous d'autres media.

Cette approche peut favoriser les transitions en douceur pour des projets de moyenne importance.

Logiciels de PAO

Les logiciels de Publication Assistée par Ordinateur actuellement commercialisés ont des possibilités allant au-delà de la production de documents imprimés.

Certains d'entre eux peuvent être utilisés pour la génération de livres électroniques ainsi que pour la réalisation d'applications de consultation pour les tablettes numériques ou les smartphones.

Outre des logiciels commerciaux tels que Adobe InDesign, Adobe FrameMaker, Microsoft Publisher ou QuarkXPress, des logiciels libres tels que Scribus font partie de la famille des logiciels de PAO.

Valid XHTML 1.0

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2004-2016Mentions légalesConseil Contact